2Saints

Forgé dans la passion

Pour les maîtres d’œuvre de la marque française 2 Saints, les univers de la moto et de l’artisanat ont beaucoup en commun

Frédéric Saint-Romain savait parfaitement comment associer ses compétences d’entrepreneur à sa passion pour l’orfèvrerie, pour le hard rock et pour la mécanique.


Tous ces éléments constituent les fondements de la marque 2 Saints, qui propose des bijoux et accessoires artisanaux. Frédéric travaille avec son frère, un coutelier passionné, et a avec lui fait évoluer la marque ainsi que la gamme de produits proposés dans la collection 2 Saints. 

À l’occasion du lancement de deux nouveaux designs de couteaux par la marque, nous nous sommes entretenus avec Frédéric pour en savoir plus sur le processus qui se cache derrière chaque création et sur la manière dont il tire son influence de Harley-Davidson.

Fournissez-nous de quelques informations sur vous et votre travail 

2 Saints est une bande d’amis passionnés de musique, de sports automobiles, de vie en plein air, de cigares et de bons moments entre amis. Un groupe de créateurs qui a décidé de créer les accessoires dont ils rêvaient, uniques et jamais vus ailleurs. Les créations originales 2 Saints sont toutes des pièces de luxe au design ciselé qui permettent à chaque homme d’exprimer sa personnalité, sa virilité et sa passion. Toutes nos collections sont fabriquées dans notre atelier en France. Nous y créons et manufacturons chaque pièce de nos bijoux et argenterie. Et notre savoir-faire made in France garantit une finition exceptionnelle à chaque création 2 Saints.

Quel est l’element (ou les elements) de votre travail qui est le plus important pour vous? 

Lorsque je crée un couteau, je commence toujours par réaliser un dessin. L’élément le plus important est de penser « customisation ». Il est primordial d’aborder une création en réfléchissant à toutes les parties du couteau qui pourront être changer/ adapter facilement pour permettre de proposer à nos clients une finition unique qui lui ressemblera le plus. Qu’il s’agisse de couteaux d’exception faits à l’unité ou de modèles fabriqués en petites séries, c’est toujours avec le même souci de perfection et le même amour du bel ouvrage que je met mon savoir faire au service des pièces qui sortent de l’atelier. 

Est-ce que vous pourrez nous décrire les processus qui déterminent votre travail: comment est-ce qu’une idée devient un objet réel, et comment est-que ce vous accomplit le but qui vous est proposé? 

Une fois que l’idée se concrétise sur le papier, nos designers 3D reproduisent le dessin sur ordinateur. Puis, après l’impression de la pièce en cire, nous passons à la fonte. Nous travaillons une multitude de métaux différents (bronze, argent, platine, or…). Une fois sortie de fonte, le travail de précision et d’assemblage des pièces commence. Enfin,  la finition peut-être totalement différente d’un couteau à l’autre : vernis , patine, gravure de lame..etc..

Nos couteaux « El Napo » et « The Crow » sont la parfaite illustration de ces possibilités de personnalisation. Les décors de manches, le métal , les styles de lame : nous fabriquons selon le désir du client. 

Notre but est de Compléter et étoffer la gamme en cours, tout en proposant des finitions et des matières sur mesure, toujours dans un souci d'excellence.

Comment est-ce que vous intégrez la moto dans votre vie comme artisan? Comment les motos affectent votre travail? 

En effet , comme n’importe qu’elle entreprise , il y a énormément de choses à gérer et je ne peux pas  accorder tout mon temps à la création. Les virées en moto permettent de me vider la tête. Sur la route,  je trouve également beaucoup d’inspiration en regardant ce qui m’entoure : paysages, objets, etc… En moto , on prend plus le temps de regarder autour de soi, ce qui n’est pas forcément le cas en voiture.

Pourquoi est-ce que vous aimez rouler ? Qu’est-ce qui vous plaît chez Harley-Davidson en particulier ? 

Harley-davidson n’est pas seulement une marque . C’est un art de vivre rassemblant des personnes qui peuvent être totalement différentes autour d’une passion commune. C’est un vrai point commun avec l’univers 2 Saints.

Ce qui me plait chez Harley Davidson rejoint directement mon métier : La personnalisation. Le fait de partir d’un objet commun et d’en faire une œuvre d’art totalement unique. C’est aussi pour ça que nous sommes partenaires des évènements Harley comme les custom show. 

Quelle est la prochaine étape pour vous en ce qui concerne le développement professionnel en tant qu'artisan ?

Nous aimons trouver de nouveaux partenariats pour partager et créer des produits vraiment uniques. Nous nous sommes par exemple récemment associés au coutelier Tashi Bharucha pour créer le couteau « The Sinner », qui allie nos différentes approches du métier. Cette création incarne parfaitement le style 2 Saints avec sa goupille de sécurité et la décoration de sa poignée. Chacune des 16 versions personnalisées comportera une lame modifiée, assemblée et ajustée à la main par Bharucha lui-même.

Pour rester informé(e) sur les dernières collections et consulter tous les produits de 2 Saints, rendez-vous sur 2Saints.paris