All hail the Softail

Pleins feux sur la Softail®

La plateforme Softail® figure parmi les plus emblématiques et les plus populaires de toute la gamme Harley-Davidson®. Styles légendaires, technologie discrète et crédibilité sur la route... voilà les fondements de la gamme Softail. Examinons comment la plateforme n’a cessé de s’améliorer au fil de ses 35 années d’existence et allons à la rencontre de propriétaires de modèles récents

Aujourd’hui, la famille Softail® figure parmi les gammes les plus emblématiques de motos Harley-Davidson®. De par ses éléments de style qui puisent dans le vaste héritage de Harley-Davidson – à savoir l’allure « Hardtail », la conception du réservoir d’huile en U et les lignes épurées –, la Softail est devenue un classique incontesté en matière de design. Bien que certaines caractéristiques soient ancrées dans l’ADN de cette famille, les investissements constants au chapitre du développement et les avancées technologiques ont permis à la gamme Softail  de demeurer aussi pertinente et contemporaine que lors de son lancement, il y a 35 ans.

Les tout débuts

La gamme Softail est née au début des années 1980 lorsque Harley-Davidson a acquis la moto prototype d’un ingénieur concepteur dénommé Bill Davis, qui expérimentait les amortisseurs arrière dissimulés sur un cadre Big Twin. Davis a collaboré avec les ingénieurs de Harley-Davidson dans le but de parfaire la conception de la FXST Softail 1984. Le cadre se distinguait non seulement par un style épuré, une hauteur de selle basse et le look Hardtail classique d’autrefois, mais également par le confort et la maniabilité de la suspension arrière, obtenus grâce à des amortisseurs horizontaux à gaz sous pression sous les tubes de cadre inférieurs (Harley-Davidson a opté pour l’autre design de Bill Davis, qui positionnait les amortisseurs sous la boîte de vitesses). Le réservoir d’huile classique en forme de U, choisi pour parfaire l’allure rétro, a été introduit pour la première fois sur le modèle Knucklehead de 1936. Il figure toujours parmi les éléments du design de la Softail d’aujourd’hui.

Le modèle FLST Heritage Softail de 1986 – toujours présent dans la gamme – a ressuscité le style classique des années 1950 avec sa partie avant de style Hydra-Glide. Puis, en 1988, le style rétro a été davantage peaufiné avec le modèle FXSTS Springer® Softail, agrémenté d’une partie avant Springer – fourches avant élégantes avec ressorts apparents et chrome étincelant complétant à merveille le style Softail épuré. 

Vedettes à l’écran

Pour l’année modèle 1990, une véritable icône est née : la FLSTF Fat Boy®, conçue par Willie G. Davidson après avoir écouté attentivement les commentaires des motocyclistes lors de la Daytona Bike Week. L’objectif était le suivant : créer un style  vintage sous un mode minimaliste, ce qui a été parfaitement réussi avec l’entrée en scène de la Fat Boy. La première année modèle s’est démarquée par une peinture argent unie, des roues à disque et une silhouette imposante. Elle est devenue célèbre grâce à son apparition dans le film Terminator 2 : Le Jugement dernier de 1991.

Le thème rétro a été conservé pour le modèle FLSTS Heritage Springer de l’année modèle 1997, splendide avec ses fourches Springer, ses sacoches classiques, ses pneus à flanc blanc et son feu arrière en forme de pierre tombale. Ensuite, en 2000, c’est le modèle FXSTD Softail Deuce qui a été lancé. Il s’agit peut-être de la plus radicale des customs d’usine  Softail, comprenant un réservoir de carburant « allongé » avec un panneau central, d’élégantes fourches avant chromées et le nouveau moteur Twin Cam 88B

Les modèles Rocker de l’année modèle 2008 se sont révélés véritablement innovants. L’aile arrière a été fixée au bras oscillant pour une apparence custom écrasée. La même année, le modèle Cross Bones® proposait une peinture denim, des rayures fines, une fourche avant Springer et un style ténébreux qui rappelaient les motos Bobber d’après-guerre. Un modèle Cross Bones modifié apparaît d’ailleurs dans le film Captain America : Le Premier Vengeur de 2011.

Une réinvention radicale

C’est en 2012 que le modèle Softail Slim® à l’allure rétro a rejoint la gamme. En 2017, un cadre Softail complètement redessiné est lancé, avec un amortisseur arrière unique mis à niveau, monté sous la selle, et une nouvelle construction de bras oscillant. Les nouveaux modèles Softail étaient ainsi beaucoup plus légers et rigides que les plateformes de la génération précédente. L’année suivante, le moteur Twin Cam a été remplacé par le nouveau moteur Milwaukee-Eight® en versions 107 et 114 po3, pour une puissance considérablement supérieure. Finalement, la plateforme Softail combinait tous les avantages : la puissance brute du moteur Milwaukee-Eight logée dans un châssis radicalement nouveau et le style inimitable qui a toujours fait partie de l’ADN Softail.

La plateforme Softail est devenue l’une des plus plébiscitées à avoir été introduites par la Motor Company. Elle continue d’ailleurs de définir l’allure de la marque Harley-Davidson pour une nouvelle génération de motocyclistes. 

Aujourd’hui, en 2019, la gamme Softail est assez vaste pour que chaque motocycliste y trouve son bonheur, peu importe son style de conduite, du minimalisme épuré de la Street Bob® au style chopper musclé et moderne de la Breakout®. Souhaitons à la plateforme Softail 35 autres années sous le signe d’un style et d’une performance hors du commun!

Allons à la rencontre de propriétaires de la plateforme actuelle afin de découvrir ce qui les a conquis dans cette gamme de modèles emblématique…