TÉMOIGNAGE DE RACHEL

 

 

Rachel est anglaise. Depuis 20 ans, elle vit en France et mène son quotidien à toute allure, entre vie de famille et parcours professionnel. à 46 ans, elle s᾿est fixée à Lyon depuis quelques années et dirige une agence de design graphique et se lance sans cesse de nouveaux défis. Le sport et l᾿aventure font partie intégrante de la philosophie de cette jeune femme élégante. La moto est donc entrée naturellement dans sa vie. Il y a 3 ans, elle décide de passer son permis pour accéder à un rêve qu᾿elle tarde à réaliser : rouler en Harley. Ce choix s᾿impose à elle. Tout, dans la Motor Company, lui plaît : le son du moteur V Twin, la ligne des machines de la gamme, l᾿esprit de la famille Harley et la passion qu᾿elle suscite. Soutenue par son mari, amateur d᾿enduro, elle se révèle dans cette nouvelle passion. Au cours de ses premiers tours de roue, elle découvre des sensations qui la confortent dans son choix et lui donnent envie de rouler immédiatement.


Le permis en poche, elle se précipite chez le concessionnaire Harley-Davidson et tombe en arrêt devant un Iron noir mat, épuré à l᾿extrême. Le rêve disponible dans l᾿instant. Elle roule tous les jours, accompagnant ses enfants à l᾿école et se rendant à ses rendez-vous au guidon de son Sportster. Au cours des 18 premiers mois, elle sillonne la France et parcourt quelque 20 000 km. Sa moto confirme sa réputation de fiabilité et de solidité. Une passion qui va encore s᾿accroître lorsqu᾿elle va opter pour une Dyna Street Bob. Facile à piloter, stable, sécurisante et puissante, cette moto pousse littéralement Rachel sur la route. Partout, elle rencontre des personnes passionnées par la marque, découvre des valeurs de respect et de partage. Elle aime l᾿authenticité de cet univers unique qui permet de vivre librement tout en appartenant à une famille. Une sensation qu᾿elle a ressentie particulièrement lors d᾿un voyage dans la Cordillère des Andes organisé par le voyagiste Road Trip Factory. Des paysages à couper le souffle et ce sentiment magnifique d᾿être seule au monde. Cette première expérience en a déclenché plusieurs autres : le Mont Blanc à deux reprises, des balades en France, en Suisse et en Italie. Sa prochaine destination sera sans doute Moscou avant d᾿envisager de faire un tour du monde en 6 mois au guidon d᾿une Harley. Peut-être avec son Street Bob noir mat.